Livraison gratuite à partir de 69€

Payez en 4 fois sans frais

Colis Discret

Satisfait ou remboursé

10% offerts sur votre 1ère commande

Voir le code
WELCOME10
Copier

BDSM

Le BDSM, c’est un ensemble de pratiques sexuelles réalisées entre adultes consentants. Bondage et discipline, domination et soumission, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir. Débutants ou amateurs, notre sexshop Concorde vous offre une grande sélection de sextoys et accessoires pour pimenter votre vie sexuelle sans tabou.

Filtrer par

  • 4,00€ - 1 615,00€

Filtres actifs

Le BDSM, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez déjà entendu les termes de « donjon », « bondage » ou encore « punition » liés au BDSM, mais vous ne savez pas vraiment ce que c’est ? Il est pourtant de plus en plus tendance au sein des couples, notamment depuis le succès de certaines séries télévisées et de la célèbre trilogie « Cinquante Nuances de Grey ».

L’acronyme BDSM signifie :

  • Bondage ;
  • Discipline ;
  • Domination ;
  • Soumission ;
  • Sado-masochisme.

Il s’agit d’un ensemble de pratiques sexuelles très variées qui impliquent la plupart du temps des relations de pouvoir. Elles utilisent souvent la douleur, la contrainte, l’humiliation érotique et la mise en scène de nombreux fantasmes sexuels !

C’est simple, la femme dominatrice ou le partenaire dominant se sentent excités par le pouvoir qu’ils exercent sur leur partenaire. De leur côté, les hommes soumis et les femmes soumises apprécient le sentiment grisant d’être soumis à la domination et du lâcher-prise. Quel que soit le jeu, il est avant tout question de plaisir sexuel.

Bon à savoir : Dans un jeu de rôle BDSM, le consentement de la victime et du dominant doit être mutuel. Toutes les activités sexuelles mises en place sont discutées à l’avance, pour le confort des deux participants.

Le Bondage

Le Bondage désigne l’art sexuel d’attacher un corps pour restreindre ses mouvements, voir ses sens. Ce jeu très érotique permet donc de contraindre un partenaire et de l’immobiliser à l’aide de différents accessoires. Menottes pour les poignets, cordes, masques, bâillons ou encore chaînes, c’est à vous de choisir quels accessoires transformera votre partenaire en véritable esclave de votre perversion sexuelle.

La Discipline

La discipline dans le BDSM décrit une restriction psychologique qui utilise les règles et la punition pour contrôler les mouvements ou les comportements du partenaire dominé. Elles se présentent sous différentes formes :

  • La punition physique ;
  • La punition psychologique ;
  • La perte de liberté physique. 

Il peut s’agir d’une simple fessée, de l’utilisation d’accessoires BDSM de torture sexuelle (fouet, cravache, pinces tétons…), de sadisme ou d’humiliation. Sadomasochistes, dominatrices et dominateurs ou débutant, l’important est de faire grimper l’excitation pour atteindre la jouissance.

La Domination et la Soumission

Les jeux de domination et de soumission visent à contrôler le partenaire pour le soumettre à ses désirs. Ils peuvent être physiques, voire sado-maso, ou s’effectuer à distance sans contact physique. Bien sûr, les rôles peuvent être inversés à tout moment pour encore plus de plaisir !

Il existe de nombreuses variantes très érotiques de cette pratique qui peuvent inclure la servitude, la chasteté forcée (cage de chasteté, par exemple) ou encore le fétichisme. La seule limite ? Le consentement et votre imagination.

Le sadisme et le masochisme

Autrefois, le BDSM était appelé « SM », ou sadomasochisme, en référence à l’érotisation de la douleur. Il est dérivé des mots « sadisme » et « masochisme », deux termes liés qui n’ont pas la même signification.

Le sadisme relève du plaisir que l’on éprouve lorsque l’on inflige une douleur. Vous vous sentez proche de l’orgasme à l’idée de fouetter votre partenaire ? Vous jouez alors le rôle du sadique.

Le masochisme correspond cette fois au plaisir que l’on ressent à subir certaines souffrances physiques ou morales. Vous pouvez jouir facilement lors d’une sodomie hardcore, ou sous les humiliations de votre partenaire ?  Il est très probable que vous soyez masochiste.

Quels accessoires acheter pour essayer le BDSM ?

Rassurez-vous, il existe toutes sortes d’accessoires coquins et sex-toys pour débuter en matière de BDSM. Nous vous conseillons de commencer en douceur, dans le respect des envies de votre partenaire. Le petit plus ? En commandant sur Concorde, vous bénéficiez de la discrétion d’une livraison rapide et gratuite dès 59,90€ d’achat.

Les menottes et les liens

Il vous vient l’envie de menotter votre partenaire pour une fellation érotique ? Vous aimeriez jouer au policier et au voleur, pour pimenter vos rapports sexuels ? Menottes en dentelles, en fourrure ou en simili-cuir, et sangles d’immobilisations, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour des soirées très chaudes.

Les pinces à tétons

Vous le savez, les tétons sont une zone très érogène chez les hommes et les femmes. Si vous êtes sensibles, nous vous conseillons vivement l’utilisation de pinces à tétons lors de la masturbation et des ébats ! Ce type de sextoy BDSM très sexy permet de stimuler par la douleur et d’éveiller la libido.

Les cravaches et les fouets

C’est le moment de punir votre partenaire avec un accessoire sadomasochiste. Réveillez votre sexualité en donnant du piment à vos fessées, la saveur n’en sera que plus exquise. Cravache ou fouet, vous déterminerez ensemble l’outil de vos punitions sexuelles.

Les règles du BDSM

Vous vous sentez prêts à sauter le pas et tenter le BDSM ? Après avoir choisi votre lingerie sexy et le sextoy adapté, il faut se pencher sur quelques règles essentielles de cette pratique sexuelle.

Gardez en tête que la communication est la clé d’une expérience BDSM réussie. Le but est de procurer du plaisir aux deux partenaires, il est donc important de savoir exprimer ses envies et ses attentes. Parlez de vos craintes, de vos fantasmes et de vos désirs sans aucun tabou. Le mieux est encore de pratiquer avec une personne qui vous connaît bien et en qui vous avez entièrement confiance.

Le consentement reste un élément indispensable des jeux de contraintes et de douleur érotique. Vous n’êtes pas obligés d’établir un contrat, mais il est essentiel de parler de vos limites. N’hésitez pas à choisir un code court et simple, comme le mot « pantoufle », à utiliser pour mettre fin aux festivités en cas de problème.